Des graffitis de partout dans le monde


Les graffitis font de plus en plus partie de notre décor. Jadis perçus comme des outrages dégradant notre environnement urbain, il ont progressivement acquis leurs titres de noblesse. On peut même dire que la plupart des gens, dont je fais partie, les considèrent de plus en plus comme une forme d'art véritable. Plusieurs villes un peu partout dans le monde font appel à des graffeurs qui gagnent en célébrité pour orner les murs négligés de leurs quartiers les plus délaissés.


Il y a quelques années à peine, la quasi totalité des graffeurs s'amenaient de nuit, à la sauvette, ne disposant que du temps nécessaire pour laisser leur signature sur les murs sombres des quartiers les plus malfamés. Progressivement, les initiales se sont modifiées en signatures plus détaillées, puis ces logos se sont vus couplés à des dessins et dans certains cas à de véritables oeuvres d'art. Aujourd'hui, des municipalités des quatre coins du monde ont invité ces artistes à garnir leurs murs en toute légalité, transformant leurs pires quartiers en lieux recherchés par des touristes en quête de cette nouvelle forme d'art. En fait, le "Street art" ou l'art de rue est à ma connaissance l'une des formes d'art à avoir évolué et à avoir pris sa place le plus rapidement au cours des dernières années.





Je suis moi-même devenu un fanatique de street art. Je recherche ces quartiers décorés de couleurs vives et d'images magnifiques qui conduisent souvent à des salles de spectacles ou à de petits bistros sympathiques. En tant que touriste, ces quartiers sont même devenus un argument de vente alors qu'il y a quelques années je les aurais évités systématiquement pour l'insécurité qu'ils m'inspiraient. Aujourd'hui, j'ai plutôt le goût d'y flâner et de parcourir lentement chacune de ces rues, heureux d'y découvrir à chaque tournant une surprise agréable. À chaque coin de rue, j'ai l'impression de faire une nouvelle rencontre, de tomber sur un nouveau trésor.






Pour un photographe en fait, ces graffitis et ce street art constituent un cadeau extraordinaire. Toutes ces images à grande échelle, toutes ces couleurs vives, tous ces décors fixes devant lesquels défilent les habitants du quartier constituent des occasions en or pour ajouter notre touche personnelle à la scène et lui faire un clin d'oeil qui prendra la forme d'une photo originale.


Notre sujet n'a pas à être le graffiti lui-même, quoique souvent la beauté et l'originalité de l'oeuvre suffiraient en soi pour créer de l'intérêt. Le sujet devrait plutôt être la vie qui se déroule autour de l'oeuvre. Celle-ci nous permet en réalité de mieux raconter l'histoire que l'on veut décrire. Idéalement, l'oeuvre du photographe de rue et celle du graffeur devraient se compléter l'une et l'autre. La photo idéale devrait célébrer l'intégration, la communion des deux mondes qui se fondent devant nos yeux. La photographie de rue et le street art constituent donc à mon avis deux formes d'art complémentaires.



Dans le domaine du street art, mes coups de coeur vont pour l'instant à:


- Valparaiso

- Miami

- Santiago

- Melbourne

- Talinn

- Hobart

- Londres

- Capetown

- Amsterdam


Je suis certain que plusieurs autres villes du monde ont su laissé graver sur leurs murs des oeuvres magnifiques. En tant que photographe je compte bien avoir la chance de pouvoir les visiter un jour. En avez-vous à me proposer?