Il n'y a pas que la rue dans la vie!

Mis à jour : mai 16

On a beau être passionné pour la photographie de rue, on peut très bien apprécier d'autres endroits, d'autres sujets, et vouloir les capturer dans notre appareil pour les ajouter à notre collection de trophées de chasse et vouloir éventuellement les partager.


Un paysage magnifique dans un lieu pittoresque ne peut laisser insensible le photographe en moi! Face à une telle opportunité, je ressens un besoin incontrôlable, une obligation vitale d'immortaliser l'image qui se dresse devant moi comme pour me narguer. Il me faut absolument l'ajouter à ma collection de souvenirs, ne serait-ce que pour pouvoir la partager avec d'autres ou afin de pouvoir la revivre moi-même un jour. La vie file vite et mon appareil photo me procure l'illusion de pouvoir l'arrêter pour en saisir une parcelle. La photo me donne le droit de mettre ma vie sur "rewind" au besoin!


Voici donc le photographe de rue en moi capable du pire sacrilège, en train de sortir son trépied (chose impensable dans la rue) et même son objectif grand angle pour ne rien rater du spectacle. Pire encore, on pourrait même me surprendre à tenter le panorama, histoire de prendre encore plus de recul sur mon sujet ! Pourtant, je ne me sens absolument pas coupable. Je pourrais même avouer que je ressens un certain bonheur, bercé par les couleurs et l'aspect grandiose du spectacle qui se déroule devant mes yeux...et donc devant ma caméra.



Les paysages urbains et l'architecture sont aussi des occasions visuelles particulièrement chères aux photographes de rue. Le fait de parcourir la ville et d'avoir développé un sens aigu de l'observation leur permettent souvent de se retrouver aux premières loges des cités et d'être à même de contempler les oeuvres ou les désastres de l'ingénierie humaine sous des angles inédits ou originaux. Pourquoi ne pas alors profiter des occasions qui s'offrent à nous et exercer quelques clics de plus pour saisir la composition proposée par notre regard?



Les compétences techniques acquises en testant d'autres types de photographie s'avèreront d'autre part très utiles dans l'exercice de la photographie de rue. Photographier un animal en mouvement par exemple nous oblige à déclencher rapidement tout en maintenant une bonne vitesse, un éclairage approprié et en obtenant un cadrage adéquat du sujet dans son milieu de vie. En fait, à bien y penser, la photographie animalière est probablement celle qui se rapproche le plus de la photographie de rue. La principale différence entre ces deux types de photographie, c'est probablement...l'animal !